Raphaël Sévère, Aurélien Pascal, Jean-Baptiste Doulcet

Dimanche 6 octobre 2024 - 17h - Auditorium Chanorier

Raphaël Sévère - clarinette Aurélien Pascal - violoncelle Jean-Baptiste Doulcet - piano

Montage à partir de © Sylvain Picart © Béatrice Cruveiller © Nikolaj Lund

Trois jeunes musiciens, trois immenses solistes auréolés de prix. Tous trois s’intéressent autant à la musique de chambre qu’à la musique symphonique et aux récitals. Ils parcourent les grandes scènes mondiales, leurs enregistrements sont récompensés. Ils ont encore un autre point en commun, Jean-Baptiste Doulcet comme Raphaël Sévère sont également compositeurs.

Ils ont eu l’occasion de jouer ensemble… et ont décidé de poursuivre l’aventure du trio. Certains d’entre vous auront pu les entendre à la Folle Journée de Nantes en début d’année et en ont été émerveillés.

Une formation atypique pour laquelle seuls quelques compositeurs connus tels que Beethoven et Brahms ont écrit.

Raphaël Sévère, nous l’avons déjà entendu et ovationné aux Musicales de Croissy. Un jeune musicien précoce, qui remportait le Concours de Tokyo à l’âge de 12 ans, nommé Révélation Soliste instrumental aux Victoires de la Musique à 15 ans, 1er prix des Young Concert Artists de New-York en 2013, il se produit avec les plus grands orchestres, dans les grandes salles et les grands festivals à travers le monde, sans pour autant négliger la musique de chambre. Ses enregistrements ont été distingués par des Diapason d’Or, Choc Classica, évènement FFF… Compositeur également, il reçoit des commandes de grands orchestres.

Lauréat du concours international Reine Elisabeth en 2017, après des prix dans d’autres concours, et plus récemment Révélation Soliste instrumental aux Victoires de la Musique en 2023, Aurélien Pascal est reconnu autant en France qu’internationalement. Il parcourt le monde pour se produire avec de grands orchestres et sur de grandes scènes. En France, on l’entend dans des festivals tels que La Folle Journée de Nantes, La Roque d’Anthéron, à Aix-en-Provence… Sa musicalité autant que sa virtuosité sont saluées.

Avec un 4ème prix et le prix du public au Concours international Long-Thibaud parmi d’autres prix, Jean-Baptiste Doulcet est à présent bien connu des mélomanes. Il se produit dans les grands festival en France (La Roque d’Anthéron, La Folle journée, Piano aux Jacobins, Festival Chopin à Nohant…) de même qu’à l’étranger. En musique de chambre, il s’associe aux plus grands musiciens et ensembles de sa génération. Compositeur lui aussi, il a déjà à son actif une vingtaine d’œuvres pour instrument soliste ou musique de chambre. Il est également apprécié comme improvisateur et pour son originalité.

 

Programme :

    • Beethoven : Trio n°4 en si bémol Maj. Op. 11
    • Schumann :  Märchenerzählungen pour clarinette, alto et piano Op. 132
    • Brahms  :  Trio pour clarinette, violoncelle et piano en la min.Op. 114

Revue de presse :

Aurélien Pascal
  • “… Le violoncelliste Aurélien Pascal surprend (…) par sa technique véritablement époustouflante (…) et par une musicalité d’une profondeur étonnante (…). Le son clair et généreux qui s’élance tout droit, ainsi que sa concentration extraordinaire, captent immédiatement l’attention de l’auditeur, en l’invitant délibérément à entrer dans son univers musical.” Resmusica
  • “…Aurélien Pascal, à la sonorité fine, sûre et claire, est tout aussi convaincant dans ce mouvement que dans les autres. Une performance souveraine, parfaite sur le plan musical et technique ! “ – Pizzicato
  • « Aurélien Pascal … subjugue et fascine le public. On n’exagère aucunement en disant que son inspiration est divine ; celle-ci se conjugue avec une technique exceptionnelle pour laquelle l’adjectif « époustouflant » devient banal. »… « Il y a tout dans son jeu : souffle, fureur, délicate confidence, violence, sérénité… » Ouest France
Jean-Baptiste Douclet
  • « Un diamant à mille facettes »Olivier Bellamy, Classica
  • « Une pensée musicale en action, qui va jusqu’à l’essence même des œuvres (…) Résolument hors normes. »Christian Merlin, Le Figaro
  • « Une vision, une conception, servie par une qualité pianistique – toucher, attaques, sens du rebond, justesse des contrastes et des silences – remarquable. »France tv info.fr