Clément Lefebvre

Dimanche 6 décembre 2020 - 17h - Auditorium Chanorier

Clément Lefebvre - piano

Photo de Clément Lefebvre
© Jean-Baptiste Millot

Clément Lefebvre n’est plus un inconnu pour les mélomanes français. Il se fait particulièrement remarquer en 2018 avec son premier disque consacré à Rameau et Couperin. Une gravure qui porte sa « signature artistique unique » et lui vaut une reconnaissance immédiate et unanime. « Un coup de maître », commentera Alain Cochard, couronné d’un Diapason d’Or Découverte. C’est ensuite avec le violoniste Shuichi Okada qu’il enregistre son deuxième disque paru en 2019, consacré aux sonates et romances entrecroisées de Robert et Clara Schumann, et de Johannes Brahms.

Sa personnalité authentique et son sens poétique avaient déjà été remarqués en 2016 au Concours international James Mottram de Manchester, où il remporta le 1er prix et le prix du public, puis en 2019 au Concours Long-Thibaud-Crespin dont il est lauréat. De prestigieuses fondations lui apportent leur confiance et leur soutien : Fondation Banque Populaire, Fondation Safran, Mécénat Société Générale.

Après avoir débuté le piano dans le Nord de la France, Clément Lefebvre se forme au CRR de Boulogne-Billancourt dans la classe d’Hortense Cartier-Bresson, puis au CNSM de Paris avec Roger Muraro et Isabelle Dubuis. Il a également reçu les conseils de Claire Désert, Alain Planès et Pierre-Laurent Aimard. Fort d’une grande exigence artistique, il y développera sa capacité à affirmer sa pensée musicale dans la rigueur, la profondeur mais aussi l’imagination expressive, ainsi que l’attention portée à la clarté du discours musical autant qu’à la création d’un univers sonore.

Artiste inspiré et sincère, son jeu élégant et sensible atteint un équilibre parfait entre tendresse et volonté, rêverie et énergie.

Programme :

  • Beethoven : Sonate n° 28 en La Majeur op. 101
  • Liszt :
    • La Vallée d’Obermann
    • La Mort d’Isolde de Wagner
    • Transcription de Widmung de Schumann
  • Fauré : Nocturnes n° 2, 6 et 11
  • Franck : Prélude, choral et fugue

Interviews :

.