Keigo Mukawa

Dimanche 28 novembre 2021 - 17h - Auditorium Chanorier

Keigo Mukawa - piano

Keigo Mukawa

Avec un 2e prix au Concours Long-Thibaud en 2019 puis un 3e prix en mai dernier au prestigieux Concours Reine Elisabeth, la réputation de Keigo Mukawa va grandissante. Voilà un artiste à découvrir absolument, un vrai poète du piano, qui raconte une histoire, qui emmène et guide son auditoire dans l’imaginaire des compositeurs. « Il comprend la pièce qu’il joue tellement intensément qu’on dirait que c’est lui qui l’a composée » (Thierry Loreau—RTBF Culture). « En l’écoutant, je voyais Mozart au piano » (Pierre Solot—Musiq3 – à l’issue de son concerto de Mozart au Concours Reine Elisabeth).

Le discours est clair et précis, expressif mais sans jamais en faire trop, toujours avec beaucoup de simplicité et d’humilité mais un total engagement. C’est une personnalité bien affirmée mais tout en nuances, dont il se dégage une sorte d’intimité dans un jeu très délicat qui sait pourtant être très vigoureux quand il le faut. Ce n’est pas étonnant qu’il suscite de grandes passions parmi son public. C’est un artiste polyvalent qui excelle dans tous les types de répertoires, avec « une technique radicale au service d’une intelligence du texte » (Le Soir).

Né au Japon où il a commencé ses études de piano, Keigo Mukawa est venu s’installer à Paris en 2014, une ville dont il apprécie la beauté, dans un pays dont il aime la culture. Il continue à y perfectionner son art avec de grands maîtres, notamment avec Franck Braley.

Programme :

  • Beethoven : Sonate pour piano n° 14 « Clair de lune »
  • Ravel : Pavane pour une infante défunte, Gaspard de la nuit
  • Chopin : Variations sur un air national allemand, Impromptu n° 3 op. 51, Sonate n° 3 op. 58